Diététique énergétique

Sur le chemin de la guérison, l’alimentation est fondamentale. Lors de l’accompagnement auprès des patients, souvent, les adaptations alimentaires sont difficiles en mettre en œuvre. Surtout, nombreuses sont les théories alimentaires, il est difficile de s’y retrouver. Il faut aller au plus simple et de défaire de certains blocages, moins simple.

Un constat évident : la pratique des arts énergétiques accompagne pleinement dans ce mouvement et permet de mieux réguler son rapport à la nourriture. L’énergie nourrit et on peut la trouver partout.

Cette Diététique comprend un ensemble de règles d’hygiène alimentaire dont la théorie et la pratique sont basées sur des observations établies au cours des millénaires. Son objectif est très pratique. Il consiste à contribuer à la santé en fonction de la constitution de chacun à l’aide des produits de la nature.

Les grands principes :

Cette Diététique est basée sur les fondements de la Médecine Chinoise mais surtout sur le ressenti, l’expérience. C’est une médecine holistique car elle englobe le corps dans sa totalité, en incluant les dimensions énergétiques, émotionnelles et spirituelles de l’individu.

Elle a pris naissance sur le principe que l’être humain vivrait, à lui tout seul, microcosme dans le macrocosme, les mêmes principes et mouvements que la nature et que tous les êtres vivants. C’est en effet, en observant la nature et ses changements, que se sont élaborés la théorie du Yin et du Yang et celle des 5 éléments, concepts fondateurs de la Médecine Chinoise.

Cette Diététique elle va permettre de réajuster l’équilibre énergétique de l’être humain, en fonction des saisons mais aussi de sa constitution et de sa santé. Il n’est pas nécessaire de manger des plats chinois pour cela; nos aliments s’ils sont frais, de saison, les plus proches de leur nature, conviendront très bien, car il s’agit avant toute chose d’une diététique du bon-sens.

Les différentes propriétés dans aliments en diététique énergétique

Les aliments, depuis 2500 ans, date des premiers textes classiques de référence, sont classés suivant leurs vertus thérapeutiques. On pourrait parler d”alicaments”, aliments considérés comme des médicaments, terme très à la mode aujourd’hui! En effet, la Diététique Chinoise a 2 aspects: elle peut être préventive (on essaiera de comprendre, pour chaque personne, ce qui lui conviendra le mieux au niveau de son terrain), mais aussi thérapeutique et curative, certains aliments étant considérés comme des médicaments.

Place de la diététique dans la médecine traditionnelle chinoise

La Diététique Chinoise est une des 5 branches principales de cette médecine, au même titre que l’Acupuncture, le massage Tuina, la pharmacopée et les exercices physiques, Qi Gong et Méditation. Dans la tradition la plus ancienne en Chine, la diététique était considérée comme l’art majeur de la prévention, car lorsque l’on mangeait correctement, on ne pouvait tomber malade. Sun Si Miao, célèbre médecin chinois, du VIIème siècle, après JC, disait: “Celui qui ne sait manger, ne sait vivre”. Et encore aujourd’hui, quand on demande en Chine, “Comment vas-tu?”, en réalité, on demande “As-tu bien mangé?”, signe que tout va bien, que l’appétit est là et que la santé est bonne. A l’origine aussi de la Médecine Occidentale, Hippocrate n’a-t-il pas dit: “Que ton aliment soit ton médicament”?