Santé longévité

La médecine chinoise est une médecine totale,

Son fondement inscrit l’Être dans son contexte, son espace, sa lignée.

Tout est imbriqué et interdépendant, tout est interconnecté.

L’ Être, la personne est la liaison mettant en contact les énergies du ciel et de la terre :

  • Le ciel renvoie à l’esprit, à la conscience, à l’âme, au spirituel…

  • La terre renvoie à nos racines, à l’origine, à l’alimentation, à l’eau.

L’Être, la personne fait partie de ce macrocosme en mouvement :

  • Dans sa dynamique, le jour, la nuit, les saisons …

  • Depuis la naissance et dans les cycles de vie.

La logique énergétique privilégie les liens entre le microcosme et le macrocosme, le calme et l’unité.

L’unité de l’être passe par la fusion des 3 composantes de la personne : le Jing, le Qi, le Shen.

Jing : la matrice, le corps, l’essence vitale.

Qi : la respiration, le souffle, l’énergie.

Shen : le cœur, l’esprit, l’âme.

La médecine énergétique chinoise nous met en capacité de changer – tout est mutations, transformations

On transforme quoi ?

  • Le corps : plus fluide – libéré des blocages.

Exemple : dans les arts énergétiques, les exercices doivent alterner entre tonicité/relâchement, dureté/douceur, respiration/visualisation, attention/coopération.

  • Le souffle : raffiné – purifié.

  • L’esprit : concentré, centré, non dispersé, s’éveille, contemple la lumière.

  •  

La médecine énergétique chinoise est basée sur l’expérience de l’énergie. Elle utilise plusieurs outils :

  • Les arts énergétiques : le Qi gong, le Dao yin, le Nei gong, le Nei dan, la méditation.

  • La diététique énergétique,

  • Les automassages, les percussions,

  • Le Gua Sha,

  • La digipuncture,

  • La moxibustion,

  • La phytothérapie,

  • Le tuina,

  • La pharmacopée chinoise,

  • Les ventouses,

  • L’acupuncture et la cristallopuncture.

C’est une médecine humaniste :

  • L’être, la personnalité est à cueillir ou re-cueillir. Votre humanité est au centre. L’objectif est de retrouver sa nature profonde, sa pureté originelle et se mettre en accord. Ce mouvement amène à la guérison.

  • On cherche à favoriser le vivant, le naturel et la poésie de la nature.

  • Dans son essence c’est une médecine qui respecte l’univers, la nature, l’être et les autres.

C’est une médecine préventive :

On cherche à renforcer le vivant, la vitalité et notre capacité à se défendre.

  • Toujours agir en tonification. 

  • L’ alimentation est vivante.  

  • Le Qi, l’énergie doit être purifié et mis en mouvement. 

  • La gestion des émotions est importante dans la guérison.

  • Un bon sommeil est privilégié.

  • Être ensemble, faire lien.

C’est une philosophie de vie.

Les premiers médecins ayant fondé cette logique de soin sont taoïstes. Le Tao ou Dao revoie à l’idée de chemin ou la voie vers soi. C’est voir différemment. C’est regarder les circonstances de la vie dans lesquelles on se trouve – être face à son destin.

Exemple du Dao yin – c’est une initiation pour trouver le chemin de soi.

  • Observer la respiration sans se laisser distraire.

  • Observer le moment présent.

  • De prendre la mesure – de quoi ? du chemin ? de la voie ?

  • Des espoirs ?

  • L’éveil.