La magnétothérapie : un art et une science.

Dans le soin, les aimants sont utilisés depuis des millénaires.

L’aimantothérapie peut s’assimiler à une science puisqu’elle est basée sur des lois et des principes naturels. Mais elle est aussi un art, car toute véritable médecine, est un art.

Facile, efficace, l’aimantothérapie est en plus, totalement sans danger. Encore insuffisamment pratiqué, elle mérite pourtant que la science « orthodoxe » s’y intéresse.

Magnétothérapie, les aimants qui soulagent la douleur

Arthrose, douleur musculaire, arthrose cervicale, migraine, mal de dos,… Les aimants thérapeutiques constituent une vraie alternative aux traitements médicamenteux. Médecine d’avenir, elle a prouvé son efficacité dans le traitement de la douleur.

En fonction du diagnostic, je peux coupler le potentiel des aimants et points d’acupuncture.

Magnétothérapie, un bref résumé de son histoire

L’usage des aimants thérapeutiques a traversé les âges et les civilisations. La magnétite, un aimant naturel était utilisé dès l’Antiquité pour ses vertus anti-douleurs. Avec l’avènement du tout chimie en Occident, la Magnétothérapie disparait peu à peu pour réapparaitre au milieu du XXème siècle notamment en ex URSS pour soulager les douleurs du membre fantôme, après une amputation. Il faudrait attendre les années 1980 et l’arrivée des aimants néodyme pour que les aimants deviennent une vraie alternative naturelle au traitement de la douleur.

Les aimants thérapeutiques, comment ça marche ?

L’efficacité des aimants thérapeutiques tient à la combinaison de trois actions :

1) En plaçant des aimants thérapeutiques sur la peau, on crée localement un champ magnétique puissant. Le sang liquide conducteur, en mouvement dans un champ magnétique voit se créer des micro-courants induits, très faibles (non perceptibles par la conscience de l’individu soigné) dans les vaisseaux sous-cutanés de la zone où ils sont appliqués. C’est le principe de la conduction magnétique (loi de Faraday). Le cerveau repère ce signal « agresseur », le géolocalise et en réponse, produit des endorphines (nos plus forts antidouleurs naturels) qu’il dirige par la voie sanguine vers cette zone du signal électromagnétique. Ils stimulent donc la sécrétion de nos puissants opioïdes endogènes pour apaiser la douleur.

2) Ils réduisent le potentiel d’action des fibres C des nerfs périphériques, ce qui signifie que les aimants thérapeutiques diminuent la transmission au cerveau des messages de la douleur véhiculés par les nerfs de la zone douloureuse.

3) Les aimants thérapeutiques permettent de rétablir le champ magnétique d’origine de la zone lésée pour un retour à la normale de la zone malade et aider à guérir. C’est ce que l’on nomme le retour à l’état d’homéostasie magnétique.

Source : https://www.aurismagnetic.com/aimants-douleur